Loading

Navigations 2017 en bref…

Navigations 2017 en bref…

2017 nous reverra sur l’eau après une longue période sans naviguer  – de septembre 2015 à juin 2017 – consacrée à la poursuite des travaux sur Azadi et, surtout, au remplacement du moteur après que le propulseur d’origine nous ait lâchement abandonné fin août 2015 au large de l’île de Groix.

début juin 2017, remise à l’eau, essai du nouveau moteur et aller retour Soubise – La Rochelle pour validation du montage du moteur par un technicien Volvo.

Sortie avec Dominique Babin, Martine et Dominique Micat, Camille, Luc Devolder et son épouse, Muriel et José Vaqueiro, Brigitte et moi-même afin d’honorer notre copine Martine et ses dernières volontés.

Le 4 juillet, nous larguerons les amarres depuis La Rochelle, pour en guise d’apéritif traverser le golfe de Gascogne afin de rejoindre Gijon puis Camarinas. Ce sera ensuite un arrêt dégustation à  Porto ,  puis Figueira Da Foz d’où nous partirons visiter  Coimbra , Lisbonne et enfin Lagos  pour finir par Vila-Réal de San-Antonio avant de retrouver les ports espagnols.

Ce sera tout d’abord  Cadix , puis Carthagène, avant d’arriver à   Barcelone le 13 août. Nous en repartirons pour Marseille après une petite escale à Palamos.

A Marseille, nous retrouverons pour un bref déjeuner notre camarade Nathalie, nous assisterons à la victoire de l’OM sur la modeste équipe de Domzale avant d’embarquer Marie pour quelques jours à bord. Nous la laisserons à Cassis pour faire route sur Porquerolles avant de traverser vers Ajaccio et les beautés de la Corse.

Après ces trois semaines passées dans l’île, nous mettrons le cap sur l’Italie et Rome. Puis nous descendrons vers le sud en direction des îles Pontines – mouillage à Ponza – puis Procida, le golfe de Naples sous l’inquiétant Vésuve, Sorrento, Capri, la côte amalfitaine avec une halte déjeuner sous Positano puis un mouillage devant Salerno d’où nous rejoindrons Pompei en train.

Ensuite, toujours plus au sud, nous arriverons aux îles Éoliennes, longerons au petit matin le Stromboli avant de jeter l’ancre dans la baie de nklskdhd sur l’île de Vulcano, ou nous perdrons Vanille. A moins qu’elle n’ait décidé de quitter le bord, à moins qu’elle n’ait été receuillie par des touristes de passage, à moins que …

Elle me manque toujours.

LEAVE A COMMENT