Après un hiver relativement court en France – du 02 Novembre au 21 Février, me voici de retour à Karystos. Le soleil est au rendez-vous et je peux travailler en tee-shirt. Trois petites semaines à réarmer Azadi, remettre les voiles en place, changer les deux batteries de service et refaire la peinture sous-marine avant de le remette à l’eau. Un bref séjour au port avant de remettre à la voile en direction d’Elounda en Crête, avec deux escales à Kythnos et Ios. En Crête, je vais retrouver Brigitte ainsi que nos premiers invités de la saison, Muriel, José et Dominique.

Nous passerons un mois et demi à Elounda dans la petite maison d’une amie de Marie. Durant ce temps, Azadi se balancera gentiment au bout de son ancre dans la baie de Spinalonga. Trois épisodes ventés fin mars me confirmeront la sûreté de cet abri naturel.

Fin Avril nous reprendrons la mer direction Sitia, puis Kassos, Karpathos puis Rhodes où nous resterons une semaine et rencontrerons Constantina.

Après Rhodes, ce sera Symi, Nysiros et son volcan, Astipalia et la rencontre de André et Olympe de Marseille (ça ne s’invente pas …), une escale à l’ouest d’Amorgos. Puis ce sera Naxos, quelques jours à l’abri dans une baie de Paros avant de rejoindre Kythnos puis Varkiza sur la côte à l’est d’Athènes. De là Brigitte rentrera en France quelque semaines. En l’attendant je ferai le tour des îles proches d’Athènes afin de préparer les visites de nos enfants fin juin et mi-juillet.

Je passerai ainsi du temps à Poros, effleurerai Hydra, passerai du temps dans la grande baie de Dokos, île quasiment inhabitée, avant de passer quelques jours dans le port de Spetsai. C’est dans ce port que le vénérable guindeau qui équipe Azadi depuis au moins deux décennies décidera de rendre l’âme. Je remonterai donc à Athènes pour le changer avant de récupérer Anne-Laure et Yannis pour la dernière semaine de juin.

Avec eux je retournerai à Poros pour une excellente semaine. Ensuite, ce sera le tour de Brigitte, Sandra et David de rallier le bord, une semaine avant Céline et Antoine. Avec eux nos passerons trois semaines entre Poros, Hydra et Athènes. Courant Août nous accueillerons Mélanie pour quasiment trois semaines qui nous permettront de retrouver Poros et Hydra mais aussi de naviguer jusque Monemvassia, de passer une nuit dans le petit fjord de Gerakas – où nous aurons le plaisir d’assister à un concert de musique grecque, puis de nouveau Spetsai. Ensuite ce sera Porto-Cheli, Ermioni puis enfin et encore Poros.

C’est à Poros que nous rejoindront Soizic et sa copine Anne pour une très bonne semaine de vacances, de balade, de visites, de navigation vers Hydra avant de revenir passer une nuit à Athènes avant que les filles de s’en retournent en France pour Anne, au Portugal pour Soizic.

Nou serons alors mi-septembre et il sera temps pour nous de rallier Karystos avant de nous envoler – le 2 octobre – vers la France. D’Athènes, nous rallierons la baie de Anavyssou, puis une escale dans la baie de Vourkari (île de Kéa), le temps que la météo nous ouvre une fenêtre pour rallier Karystos.

 

Enfin à Karystos, nous subirons la plus mauvaise semaine de tout notre séjour en Grèce (plus de sept mois quand même…) retardant de fait la sortie de l’eau d’Azadi, tant et si bien que le 2 octobre au matin lorsque nous quitterons le chantier, le bateau se trouvait toujours sur la remorque de mise-à-l’eau …

Il sera finalement calé – et bien calé – quelque jours plus tard.